Le Maroc rouvre ses frontières à certains touristes étrangers

En dépit d’une situation sanitaire liée au Covid-19 toujours alarmante, le Maroc a décidé, dimanche 6 septembre 2020,  de rouvrir ses frontières en partie aux touristes mais sous certaines conditions, rapporte RFI (Radio France International), qui ajoute que l’état d’urgence sanitaire sera probablement prolongé.

« Les étrangers auront le droit d’accéder au territoire marocain, à condition de ne pas être soumis à la formalité du visa, de présenter une réservation d’hôtel et un test PCR négatif réalisé 48 heures avant leur départ », a rapporté la radio française.

Selon la même source, cela concerne uniquement les ressortissants des pays de et vers lesquels le Maroc opère déjà des vols exceptionnels : notamment, l’Allemagne, l’Italie, la France, le Portugal, les États-Unis, le Canada ou encore la Turquie. « Ces pays représentent les principales destinations émettrices de touristes pour le Maroc », précise-t-on.

Pour rappel, le 14 juillet dernier, les autorités marocaines avaient décidé d’ouvrir partiellement les frontières pour des vols dits spéciaux ou de rapatriements, qui concernaient uniquement les Marocains résidents à l’étranger, et les étrangers bloqués au Maroc.

A noter que la situation liée à la pandémie du coronavirus est toujours alarmante au Maroc qui fait face à une deuxième vague. Le nombre de contaminations a dépassé la barre des 70 000 pour plus de 1 300 décès. Une situation qui fait subir une pression sur le système de santé du pays qui « vit toujours au rythme d’un semi-confinement, avec des mesures sanitaires draconiennes imposées aux populations, et une économie au ralenti, notamment à cause de la crise du secteur touristique », relève RFI.

Selon la même source, la réouverture des frontières est due en partie au patronat marocain qui a œuvré dans les coulisses auprès du ministère marocain des affaires étrangères pour la prise de cette décision qui est effective à compter de ce lundi 7 septembre.

 
 
 
 

MDI School