Benabderrahmane : « Pas de recours à la planche à billets »

Endettement extérieur, investissement, liquidités bancaires : Les explications du ministre des finances

Le ministre des finances, Aymen Benabderrahmane a écarté, mercredi, tout recours à la planche à billets (financement non conventionnel) dans la conjoncture actuelle ou à l’avenir.

Dans une déclaration à Ennahar en marge de l’ouverture de la session parlementaire 2020/2021 au Conseil de la Nation, le ministre des finances a assuré que la situation financière du pays ne suscite pas d’inquiétude.

Affirmant que l’Algérie ne recourra pas au financement non conventionnel dans un avenir proche ou lointain, Benabderrahmane a assuré que : « nous avons assez d’argent pour gérer nos affaires ».

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait à plusieurs reprises écarté tout recours à la planche à billets et l’endettement extérieur.

MDI School