Dr Bekkat Berkani : « L’acquisition du vaccin anti covid-19 pourrait avoir lieu vers la fin de l’année »

Bekkat Berkani: «Les hôpitaux doivent se préparer pour recevoir à nouveau les patients du Covid-19 »

L’acquisition par l’Algérie du vaccin anti-coronavirus pourrait intervenir vers la fin de l’année 2020, a indiqué, ce lundi, Dr Mohammed Bekkat Berkani, président du Conseil national de l’ordre  des médecins et membre du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie.

« L’acquisition par l’Algérie du vaccin anti covid 19 pourrait avoir lieu vers la fin de l’année », a-t-il dit dans une déclaration au journal El Moudjahid. Selon lui, les contacts s’intensifient pour consacrer cet objectif.

« Des discussions sont menées entre les responsables algériens avec leurs homologues des pays partenaires, et la commission scientifique a été également contactée par des laboratoires privés », a-t-il expliqué. Il s’agit, notamment de sociétés spécialisées dans la fabrication de médicaments Astra Zeneca, Pfizer, Sanofi et le laboratoire américain Moderna.

Selon Dr Bekkat Berkani, « les laboratoires privés se sont fait un point d’honneur d’informer régulièrement le ministère de la santé de l’évolution du processus de production du vaccin ». « Ajoutons à  cela, d’autres laboratoires qui appartiennent aux Etats russe et chinois avec lesquels les discussions portant sur le vaccin sont menées au niveau politique entre les hautes autorités algériennes et celles de ces pays ».

Le membre du comité scientifique a rappelé l’audience accordée récemment par le ministre de la Santé à l’ambassadeur du Royaume-Uni à Alger au cours de laquelle il a été question des progrès qu’enregistre le laboratoire britannique Astra Zeneca.

« L’Algérie a réaffirmé à maintes reprises son  intention de se procurer le vaccin une fois  celui- ci  testé et validé aussi bien par les autorités sanitaires du pays d’origine que par l’Organisation mondiale de la santé », a encore rappelé Dr Bekkat Berkani, qui a ajouté que les partenaires de l’Algérie se sont engagés à apporter une meilleure coopération afin de permettre à notre pays de bénéficier de quantités suffisantes de vaccin une fois ce dernier mis sur le marché.

Dimanche dernier, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad avait déclaré à la presse que l’Algérie « sera parmi les premiers pays à acquérir le vaccin anti Covid-19 ». Cette déclaration est intervenue au terme d’une réunion ministérielle consacrée à l’exploration du marché des vaccins anti-Coronavirus, à laquelle avaient pris part plusieurs ministres et le directeur général de l’Institut Pasteur.

Dr Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, a fait savoir lundi dernier que 199 laboratoires à travers le monde travaillaient sur le vaccin et que 5 ou 6 laboratoires « ont enregistré des progrès » en la matière.

MDI