Omar Hasnaoui : « Le rendement des projets est quasiment réduit à sa moitié depuis l’apparition de la pandémie »

Omar Hasnaoui :

La crise sanitaire mondiale causée par la propagation du coronavirus a sûrement touché tous les secteurs d’activité en Algérie, notamment le secteur du BTPH qui est touché de plein fouet par la crise.

A ce propos, Omar Hasnaoui, DG du groupe des sociétés Hasnaoui, a indiqué, dans un entretien publié le mercredi 29 juillet 2020, dans les colonnes d’El Watan, que  » le rendement des projets est quasiment réduit à sa moitié depuis l’apparition de la pandémie et nous essayons à tout prix de maintenir nos effectifs pour la sauvegarde de l’emploi et jouer notre rôle de société citoyenne ».

M. Hasnaoui a rappelé que « le groupe des sociétés Hasnaoui a comme activité principale le BTPH, qui a été touché de plein fouet par cette crise sanitaire avec des arrêts de chantiers durant deux mois et une reprise timide, en staff réduit et avec des conditions de travail très strictes afin de respecter et faire respecter les mesures sanitaires nécessaires ».

« Nous avons applaudi la décision du chef de l’Etat à mettre en place un ministère dédié au secteur des Mines et qui doit jouer un rôle de facilitateur pour les investisseurs et casser un certain nombre de barrières bureaucratiques. C’est le cas pour l’octroi de gisements et le suivi de leur exploitation », a souligné M. Hasnaoui.

Il a affirmé qu’ « en prenant uniquement l’exemple du granite, l’Algérie a les capacités de devenir le fournisseur mondial de cette ressource naturelle disponible en quantité et en qualité dans notre Sahara »

Par ailleurs, il a indiqué que  » la nouvelle phase pour le groupe est orientée vers l’ouverture d’une expectative à l’export ».

MDI School