HomeActualitéNationalEtat de santé d'Ahmed Ouyahia : Les précisions de ses avocats

Etat de santé d’Ahmed Ouyahia : Les précisions de ses avocats

Une rumeur sur le « décès » de l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia (en prison) a circulé depuis lundi soir sur les réseaux sociaux après son hospitalisation samedi dernier à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger.

Ahmed Ouyahia était absent aux dernières audiences (samedi et dimanche derniers) du procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout au tribunal Sidi Mhamed d’Ahmed d’Alger.

Cités par le journal El Watan de ce mercredi, les avocats d’Ahmed Ouyahia, maîtres Fetnassi et Benkraoula, tout en confirmant son hospitalisation au pavillon carcéral de l’hôpital Mustapha, ils ont démenti la rumeur de son décès, et précisé que son état de santé « n’est pas aussi alarmant ».

« J’ai moi-même déclaré au président du tribunal, dimanche dernier, lors du procès de l’affaire Tahkout dans laquelle Ouyahia est poursuivi, que j’ai été informé par l’administration pénitentiaire de son évacuation, la veille, vers le CHU Mustapha Pacha pour des raisons de santé. J’ai d’ailleurs demandé au procureur de me faciliter la visite. Son état n’est pas comme cela a été écrit. Cet homme fait l’objet d’un acharnement incroyable », a affirmé Me Benkraoula à la même source.

Me Fetnassi, tout en démentant les rumeurs sur le décès d’Ahmed Ouyahia, il indiqué que ce dernier est certes malade « mais pas aussi gravement ». « Son état a nécessité son hospitalisation », a-t-il ajouté. Selon le journal El Watan, l’autre ancien premier ministre Abdelmalek Sellal a également été hospitalisé samedi dernier au pavillon carcéral de l’hôpital Mustapha Pacha.

Pour rappel, Ahmed Ouyahia est poursuivi et condamné dans plusieurs affaires pour corruption. A l’ouverture du procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, Ouyahia avait révélé qu’il souffrait d’un cancer depuis mars 2019.

Le tribunal de Sidi Mhamed a rendu aujourd’hui son verdict dans l’affaire Tahkout. Les deux anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont été condamné à dix ans de prison ferme assortis d’une amende de 500 000 dinars. L’homme d’affaires Mahieddine Tahkout a été condamné à 16 ans de prison assortis d’une amende de 8 millions de dinars.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine