Construction d’une base militaire à la frontière avec l’Algérie : L’Armée marocaine apporte des précisions

Le Maroc construit une base militaire à un kilomètre de la frontière avec l’Algérie
L’armée marocaine a démenti l’information rapporté par certains médias en ligne, au sujet de la supposée construction d’une nouvelle base militaire dans la province de Jerada, non loin de la frontière avec l’Algérie, ont rapporté ce dimanche 31 mai 2020 les médias locaux.
L’armée marocaine a précisé, dans une note d’information reprise par les mêmes sources, que contrairement à ce qui a été rapporté, il s’agit seulement d' »une petite caserne à vocation d’hébergement de troupes sise à 38 kilomètres de la frontière Est du royaume ». « Cette caserne n’a aucunement la dimension d’une base militaire », est-il indiqué.

« Les Forces armées royales, dans le cadre du projet global de délocalisation des casernes militaires ayant pour objectif la libération du foncier urbain, partout dans le Royaume, procèdent à la construction d’une caserne militaire à Jérada, à la frontière de l’Algérie », a précisé l’armée marocaine.

« Il y a lieu de signaler par ailleurs que la construction de cette nouvelle caserne n’a pas de but opérationnel, comme avancé par la presse, mais relève plutôt d’un plan de délocalisation des infrastructures militaires situées dans les centres urbains, entamé ces dernières années, et concernant plusieurs régions du royaume », a conclut la même source.

Lundi dernier, plusieurs médias marocains, citant un décret signé par le chef du gouvernement marocain, ont rapporté que le Maroc va construire une base militaire à un kilomètre de la frontière avec l’Algérie.

« Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a émis un décret portant transfert d’un lot de terrain relevant du régime forestier au domaine privé de l’État en vue de la construction d’une base militaire dans la province de Jérada au profit des Forces armées royales », avait indiqué le décret du Bulletin officiel marocain repris par les médias locaux.

Les mêmes sources avaient précisé que la nouvelle base militaire marocaine sera construite sur un terrain de 23 hectares dans la forêt de « Ben Ali » relevant de la commune de Laaouinate et située à un kilomètre de la frontière avec l’Algérie.

Les médias marocains avaient rapporté que cette infrastructure militaire servira à « une meilleure » surveillance des frontières terrestres entre les deux pays, fermées depuis 1994. « La construction de cette nouvelle base s’inscrit dans le cadre de la stratégie militaire mise en œuvre depuis 2014 par le Maroc pour blinder davantage sa frontière terrestre avec l’Algérie. Une clôture de 150 kilomètres a en effet été construite à la frontière entre les deux pays », avaient rappelé les mêmes médias.

MDI School