Vente de fuel défectueux au Liban : Tebboune ordonne l’ouverture d’une enquête

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné l’ouverture d’une enquête sur l’affaire de la vente de « fuel défectueux » destiné à Electricité du Liban de la part d’une filiale de la Sonatrach.

« Le président de la République a instruit le ministre de la justice d’ouvrir une enquête sur l’affaire de la vente de carburant au Liban » a indiqué mercredi le porte-parole de la présidence, Belaïd Mohand-Oussaïd.

En animant une conférence de presse, Belaïd Mohand-Oussaïd, a indiqué que cette affaire est « Libano-libanaise, est que l’Algérie en tant qu’Etat n’est pas du tout impliqué. » Toutefois,  » s’il y a des personnes qui sont impliqués la justice le déterminera » a-t-il ajouté.

Pour rappel, la justice libanaise a procédé à plusieurs arrestations au Liban, dont des représentants de la Sonatrach. A signalé que la Sonatrach avait nié l’arrestation d’un de ses dirigeants au Liban, affirmant que le diffèrent existant entre sa filiale, Sonatrach Petroleum Corporation (SPC) concernant un défaut de qualité sur une des dernières cargaisons de fioul livrée à l’Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial Electricité du Liban (EDL) sera prochainement résolu.

MDI School