HomeActualitéNationalAprès la filière lait, Rezig va s'attaquer à la filière de production...

Après la filière lait, Rezig va s’attaquer à la filière de production de boissons

Après la filière lait, le ministre du commerce Kamel Rezig annonce qu’il va s’attaquer à la filière de production de boissons non alcoolisées. C’est ce qu’il a déclaré lundi 17 février 2020 à la presse.

Selon le ministre, l’importation de la matière première « les arômes » nécessaire au fonctionnement de ses usines sera interdite en dehors des saisons de récolte, et qu’un taux d’intégration pour le produit local sera fixé.

« Ils doivent faire de la transformation. Je n’ai aucun intérêt à ce qu’ils importent de la poudre, il y ajoutent de l’eau seulement et la commercialisent », a-t-il déclaré aux journalistes, en référence aux usines nationales de production de boissons non alcoolisées.

« Nous allons être clairs et nous allons leurs fixer un nouveau cahier des charges. L’importation en dehors de la période de récolte sera interdite et nous allons travailler dans ce sens, en coordination avec le ministère de l’Agriculture. Nous obligerons également ces entreprises à ce qu’elles nous donnent une feuille de route claire concernant l’augmentation progressive du taux d’intégration. Nous exigerons également à ce que les produits locaux utilisés s’élèvent à un taux minimal de 40 % », a-t-il précisé.

https://www.facebook.com/102375559823414/posts/3300834969977441/

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine