47e mardi de manifestation: les étudiants maintiennent la pression

47e mardi de manifestation: les étudiants maintiennent la pression

Pour le 47e mardi, les étudiants sont sortis ce matin à Alger ainsi que plusieurs autres villes de pays pour appeler au changement du système politique en Algérie.

Les étudiants, ont durant cette manifestation insisté sur la poursuite de la libération du reste des détenus d’opinion, à l’instar de Boumala, Tabbou, et Belarbi, et de l’étudiante Nour EL Houda et d’autres qui sont emprisonnés depuis plusieurs mois.

 

Les étudiants ont repris les slogans et les doléances du Hirak, à l’instar de l’indépendance de la justice et de la presse. Les manifestants ont exprimé aussi leur volonté de poursuivre leur mouvement de protestation jusqu’à l’atteinte des objectifs du mouvement populaire du 22 février.

Ils sont plusieurs milliers d’étudiants qui ont entamé la marche depuis la place des martyrs à Alger. Soutenus par des citoyens, les étudiants ont emprunté leur chemin habituel passant par la rue de Larbi Ben Mhidi, pour rejoindre la rue Pasteur.

A noté qu’un fort dispositif de la police est installé dès ce matin aux alentours de la grande poste, et la place Audin pour encadré le déroulement de la marche.