Les détenus d’opinion en « grève de la faim illimitée » à partir du 10 décembre

Tebboune pourrait libérer les détenus du Hirak injustement emprisonnés

Les détenus d’opinion ont l’intention d’entamer « une grève de la faim illimitée » à partir du mardi 10 décembre, annonce ce samedi l’avocat Me Abdelghani Badi.

« Les prisonniers d’opinion incarcérés dans différentes prisons du pays annoncent leur intention d’entamer une grève de la faim et pour une durée illimitée à partir du 10 décembre, date coïncidant avec la Déclaration universelle des droits de l’Homme », écrit Me Badi sur son compte Facebook.

Il précise que les détenus d’opinion envisagent de recourir à cette action extrême pour dénoncer leur « incarcération injuste » et pour exprimer leur « rejet des élections imposées contre le large choix populaire »  consistant en « une véritable transition politique ».