Tribunal de Sidi Mhamed : Saïd Bouteflika refuse de répondre aux questions du juge

Said Bouteflika a refusé ce samedi de répondre aux questions du juge du tribunal de Sidi Mhamed à Alger. Le président de l’audience a ordonné de faire sortir Saïd Bouteflika de la salle, lequel a été reconduit à bord d’un véhicule de la gendarmerie nationale.

Il a été convoqué comme témoin dans le cadre du procès des usines de montage automobile et du financement occulte de la campagne électorale du 5e mandat de l’ex-président de la République Abdelaziz Bouteflika, qui s’est poursuivi pour le troisième jour au tribunal de Sidi Mhamed. Le procureur de la République a demandé la comparution de Said Bouteflika comme témoin dans l’affaire, car son nom a été cité plusieurs fois lors de ce procès.

L’homme d’affaires Ali Haddad, en détention provisoire, avait avoué, lors de son interrogatoire par le juge d’audience, avoir été chargé par Said Bouteflika de récupérer l’argent destiné au financement de la campagne électorale de son frère.

Selon l’agence officielle, lorsque le juge l’a interrogé s’il avait demandé à l’homme d’affaire Ali Haddad de collecter des fonds pour le financement de la campagne électorale du 5ème mandat de son frère et de les transférer au siège de la société de Haddad, Saïd Bouteflika a refusé de répondre. Le président de l’audience a ordonné de faire sortir Saïd Bouteflika de la salle, lequel a été reconduit à bord d’un véhicule de la gendarmerie nationale.

Saïd Bouteflika a été ramené de la prison militaire de Blida où il est détenu. Il est condamné par le Tribunal Militaire de Blida à 15 ans de prison ferme pour « complot contre l’autorité de l’Etat et de l’armée ».

Bessa, Résidence la Pinède