HomeLa une41e vendredi : Tsunamis humains dans plusieurs wilayas contre la présidentielle

41e vendredi : Tsunamis humains dans plusieurs wilayas contre la présidentielle

Des centaines de milliers d’algériens sont sortis pour ce 41e vendredi du Hirak dans plusieurs wilayas pour exprimer leur rejet de l’élection présidentielle du 12 décembre prochain et accentuer la pression sur le pouvoir.

Des tsunamis humains ont défilé ce vendredi 29 novembre dans plusieurs wilayas exprimant leur rejet du scrutin qui devra se tenir dans deux semaines.

Des marches ont eu lieux aujourd’hui à Alger, Oran, Constantine, Béjaïa, Mostaganem, Bouira, Bordj Bou Arreridj, Tizi-Ouzou, Tlemcen, Sétif, Ait Ouartilane (Sétif), Boussaada (M’Sila), Annaba, Jijel, El Oued, Batna, Laghouat, Tiaret, Biskra, Chlef, Guelma, Adrar, Ghardaïa, Ain Témouchent, Mascara, Blida…

Des slogans hostiles au pouvoir et exprimant le rejet de la présidentielle ont été scandés et brandis par les manifestants déterminés à faire avorter le vote du 12/12/2019. « Makach Intikhabat maa El Issabat » (Pas d’élections avec les gangs), ont-ils scandés.

Les manifestants ont revendiqué un Etat civil, de droit et des libertés, et réclamé la libération de tous les détenus du Hirak.

Alger


Béjaïa


Oran


Bordj Bou Arreridj


Constantine

Tlemcen

Bouira



Tiaret

Sétif

Beni Ouartilane (Ait Ouartilane), Sétif

Boussaada (M’Sila)

Mostaganem

 

Tizi-Ouzou

Annaba

Batna


El Tarf

Laghouat

El Oued

Jijel

Chlef

Biskra

Guelma

Adrar

Ain Témouchent

Ghardaïa

Blida

Mascara


Sidi Bel Abbes

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine