Présidentielle : Benflis s’attaque aux citoyens opposés à l’élection

Dans sa première sortie de campagne électorale sur le terrain, le président du parti de Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, s’est attaqué aux opposants pour l’organisation des élections présidentielles.

Lors d’un meeting organisé ce dimanche à la maison de la culture, de la wilaya de Tlemcen, Benflis, a expliqué que sa participation à ces élections vise à éteindre le feu, pour construire un pouvoir démocratique et mettre en place une nouvelle constitution.

Selon lui, « si nous suivrons les partisans du non, si on ne part pas aux élections, que faire ? » s’est-il interrogé. On ne va pas rester figé quand même » a-t-il ajouté.  Benflis a rappelé que « la crise économique nous encercle la crise sociale aussi », et donc « vous voulez qu’on appelle les étrangers pour nous donner des leçons » s’est-il adressé aux partisans du Hirak qui demande l’annulation des élections.

Selon lui, « les élections exemplaire, seront organisées plus tard », mais « celle-ci est acceptable » a-t-il expliqué. Mais Benflis a averti que « les élections exemplaire ne seront pas obtenus par de la violence, les dépassements et les insultes ».

Dans son meeting, face à la salle, Benflis, a promet de donner une nouvelle image du pouvoir, ou chacun aura ses prérogatives selon les lois. « C’est fini hégémonie au pouvoir » a-t-il souligné. Place à la séparation du pouvoir et la mise en place d’un Etat de droit, a-t-il promet de réaliser en cas ou il sera élu.

Évoquant, la presse publique et son fonctionnement actuel, Ali Benflis, a promet de libérer se secteur, et il ne fera plus de propagande pour le président, ou pour l’Etat, mais il sera libre et ouvert à tout le monde. Bien sur cette ouverture sera soumise à l’éthique du métier qui exige le respect de l’autre.

Bessa, Résidence la Pinède