Homela deuxPLF 2020/Importation de véhicules : Le prolongement à 5 ans d'âge en...

PLF 2020/Importation de véhicules : Le prolongement à 5 ans d’âge en examen

L’avant-projet de loi de finances 2020, présenté le 11 septembre dernier au Conseil de gouvernement, prévoyait de réintroduire l’importation de véhicules de moins de trois ans d’âge. À ce propos, la commission de finances et de budget de l’Assemblée nationale a apporté des modifications au projet de loi de Finances (PLF 2020), notamment l’importation de véhicules d’occasion.

En effet, le député Houari Tigharsi, membre de la  Commission des finances et du budget, a affirmé que les membres du comité avaient décidé de modifier l’article sur l’importation de voitures de moins de trois ans d’âge qui a été porté à cinq ans, selon le site Ennahar.

Il a également affirmé que les ressortissants algériens sont soumis aux mêmes règles que les résidents et qu’ils sont également autorisés à importer ces véhicules. Il a par ailleurs souligné que les membres de la Commission se réuniraient ce lundi pour examiner tous les articles sujets à modification.

Pour rappel, le ministre du Commerce Said Djellab a affirmé le mois dernier que l’importation des véhicules d’occasion allait assouplir la pression sur le marché local, en reconnaissant au passage qu’en dépit de l’installation des usines de montage automobile en Algérie,  la demande nationale reste en constante augmentation. Pour faire baisser les prix devenus inaccessibles, le ministre du Commerce compte sur « une ouverture de l’extérieur ».

L’importation des véhicules d’occasion par les résidents algériens se fera sur leurs propres devises échangées sur le marché parallèle, ce qui peut s’apparenter à une forme de légalisation du marché parallèle. À ce propos, Saïd Djellab préfère parler d’« une sorte d’absorption une masse monétaire qui circule sur le marché parallèle ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine