Importation des véhicules d’occasion, règle 51/49, endettement extérieur : Ce que prévoit l’avant-projet de loi de finances 2020

véhicules d’occasion

Le premier ministre Noureddine Bedoui, a présidé, ce mercredi 11 septembre 2019, une réunion du Gouvernement consacré à l’étude de l’avant-projet de la loi de finances 2020, indique un communiqué du premier ministère.

Dans la première mouture de cet avant-projet de la LF 2020, le Gouvernement prévoit, concernant le climat des affaires et l’attractivité de l’économie, l’allègement de la règle 51/49 appliquée sur les investissements étrangers en Algérie. Cette mesure touchera les secteurs non stratégiques, précise le Gouvernement sans plus de détails. Les secteurs considérés comme étant stratégiques resteront soumis à cette règle.

Selon la même source, le Gouvernement prévoit également la possibilité de recourir à l’endettement extérieur auprès des institutions financières internationales, pour financer les « projets économiques structurels rentables ».

MDI Alger

Aussi, est évoqué dans l’avant-projet de la LF 2020 le retour à l’importation des véhicules d’occasion de moins de 3 ans pour les résidents algériens, sans donner plus de précisions.

Selon le même communiqué, le gouvernement soutient également l’idée d’un impôt sur la fortune. Les Start-up et les jeunes porteurs de projets seront exonérés d’impôts et de taxes, adoption d’incitations pour ces jeunes et leur faciliter l’accès au foncier pour développer leurs projets, précise le communiqué.

Bessa, Résidence la Pinède