Sonelgaz : signature de 9 contrats pour la réalisation de 50 MW en hybridation dans le Sud

investissement dans le groupe Sonelgaz

Sonelgaz, qui a fêté le 28 juillet dernier ses 50 ans, a signé ce mercredi 14 août, à Alger,  des conventions avec cinq entreprises nationales pour la réalisation 9 contrats pour la réalisation de 50 MWc visant exclusivement l’hybridation des centrales diesels et turbines à gaz existantes au niveau du grand Sud algérien.

En effet, Sonelgaz a confié à sa filiale SKTM la réalisation de 9 centrales destinées à l’hybridation des centrales diesels et turbines à gaz. Les gains attendus grâce à ce programme sont estimés à 200 millions de dollars sur une période de 20 ans pour le fuel. L’hybridation de ces 9 centrales permettra d’économiser 14 millions de dollars par an et 20.600 tonnes de gasoil. Elle permettra également de  produire 77 GW par an.

Au total, 9 centrales solaires seront construites à côté des centrales diesels avec un système régulateur qui permettra d’intégrer des proportions importantes d’énergies renouvelables. Ces centrales vont permettre de compléter les besoins de consommation en énergie par des moyens solaires. La durée de réalisation de ce projet d’hybridation est estimée entre 9 à 12 mois. Le coût du projet est estimé à 10 milliards de dinars.

L’objectif recherché à travers l’installation de cette capacité est la préservation des ressources fossiles par la réduction de la consommation du gasoil, la protection de l’environnement et l’impact socio-économique.

Par ailleurs, la directrice de l’engineering de SKTM, Baya Belarbi, a précisé, lors de la présentation du projet que les cinq lots choisis pour accueillir ces centrales se trouvent dans les wilayas suivantes: In Guezzam (localités In Guezzam et Tinzaouatine avec des centrales d’une puissance respective de 6 et 3 MW), Djanet et Illizi  (localités de Djanet et Bordj Omar Dris avec des centrales d’une puissance de 4 et 3 MW), de Bordj Badji Mokhtar (localité de Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine avec 10 et 2 MW), de la wilaya d’Adrar et Bechar (localités Talmine et Tabelbala avec une puissance de 8 MW et 3 MW) et le plus gros lors celui de Tindouf (avec une centrale d’une puissance de 11 MW).

Parmi les entreprises retenues pour la réalisation de ce projet, on note la sarl Honghai Algérie en partenariat avec l’entreprise chinoise Sinohydro, la SPA Solam Energy avec AMC, la SPA Amimer Energie, la sarl Cegl en partenariat avec la SPA ETBER et l’entreprise ETP Habbi Kouider.

 

Parmi les entreprises retenues pour la réalisation de ce projet, on note

Bessa, Résidence la Pinède