Mustapha Bouchachi : « Je suis convaincu que nous allons gagner »

Hirak : Me Bouchachi

Mustapha Bouchachi, avocat et militant des droits de l’Homme, est convaincu que le mouvement populaire va triompher. « Je suis convaincu que nous allons gagner », a-t-il indiqué hier au micro de Berbère Télévision, lors du 25è vendredi de mobilisation pacifique.

Il a souligné qu’« après six mois de mobilisation, peu de peuples ont montré cette détermination, cette patience et ce pacifisme », indiquant que « ce mouvement n’est pas dirigé contre une personne ou une institution, ce mouvement aspire à concrétiser une véritable démocratie en Algérie ».

Me Bouchachi estime que « tout le monde reconnaît que les revendications du peuple algérien d’aller vers une véritable démocratie sont légitimes et que les décisions politiques, économiques et sociales ne sont pas entre les mains de ce peuple qui a été humilié pendant plus de 50 ans ».

Il a indiqué que « la corruption qui a gangrené l’Algérie durant ces vingt dernières années avait pour but d’humilier le peuple algérien. Ce peuple ne veut plus voir au pouvoir des hommes qui considèrent l’Algérie comme une propriété privée ».

A tous ceux qui doutent des résultats du « Hirak », Me Bouchachi répond que « nous avons réalisé des choses positives », citant l’incarcération des certains symboles du régime et la démission de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

MDI Alger

Pour Me Bouchachi, le plus important c’est qu’aucun futur responsable qu’il soit ministre, chef du gouvernement ou chef d’Etat, ne pourra agir « sans prendre en considération les aspirations et les revendications le peuple algérien », estimant que le plus important acquis du mouvement est la chute du mur de la peur. « Je suis très optimiste », a-t-il conclu.

Bessa, Résidence la Pinède