Dialogue national : le FFS réitère ses conditions

Le Front des forces socialistes (FFS) réaffirme son attachement à un dialogue sérieux, réel, libre et indépendant de l’ordre du jour du pouvoir, dont le seul but est de répondre aux demandes du peuple algérien.

Dans une déclaration rendue publique, le FFS estime que ce dialogue doit être ouvert et sincère, qui sera pleinement puissant et efficace si des mesures de facilitation sont prises pour rétablir la confiance et le sérieux qui ne sont pas disponibles aujourd’hui.

« Il est maintenant temps de se joindre à un processus de remplacement sérieux qui s’adapte à la réalité algérienne sans ingérence de Forces étrangères dans leurs spécificités et leurs centaines. Le FFS continuera de lutter jusqu’à l’édification de la deuxième République et de l’état de droit et des libertés », lit-on dans la déclaration.

Le parti du front des forces socialistes salue également et félicite le peuple algérien pour sa détermination courageuse et son incroyable sens d’un engagement pacifique et uni.

MDI Alger

« Ni les conditions climatiques extrêmes, les obstacles à la sécurité de la liberté de circulation et d’expression, ni les appels malveillants des manœuvres pour changer les objectifs initiaux de ce don populaire n’ont changé l’objectif de la révolution populaire depuis le 22 février. Il est certain que des millions d’Algériens s’opposent catégoriquement à ces tentatives diaboliques et malveillantes de les impliquer dans des conflits, qui ont pris une dimension spectaculaire et dangereuse, dont les conséquences seront catastrophiques pour le pays », ajoute-t-on.

Bessa, Résidence la Pinède