HomeLa uneDjamel Zenati qualifie de "grande arnaque" l'initiative de dialogue du forum civil...

Djamel Zenati qualifie de « grande arnaque » l’initiative de dialogue du forum civil pour le changement

Le militant de la démocratie, Djamel Zenati, a réagi, mercredi 17 juillet 2019, à l’annonce par le forum civil pour le changement conduit par Abderrahmane Arar, d’une initiative de dialogue, tout en dévoilant une liste de 13 personnalités nationales qui devront conduire ce dialogue en vue de déboucher sur l’organisation d’une élection présidentielle.

Dans un post sur son compte Facebook, Djamel Zenati a qualifié de « grande arnaque » cette initiative de dialogue. « L’initiative pour le dialogue et la médiation annoncée par un curieux forum civil pour le changement est une grande arnaque », a réagi Djamel Zenati.

Avant lui, la Moudjahida Djamila Bouhired s’est démarquée de cette liste de personnalités dévoilée par le forum civil pour le changement.

« J’ai appris avec stupéfaction que mon nom figurait sur une liste de personnes, chargées d’organiser un dialogue entre le pouvoir et le mouvement populaire. Je tiens à apporter les précisions suivantes: Personne n’a demandé mon avis et je n’ai donné mon accord a personne. Je ne peux faire partie d’un groupe de personnes, dont certaines ont servi le pouvoir. Alors que des patriotes sont jetés en prison pour délit d’opinion, dont un officier de l’ALN, le frère Lakhdar Bouregaâ, il ne peut y avoir de dialogue avec ceux qui nous menacent et nous accusent de trahison. Je réaffirme ma solidarité avec le peuple en lutte pour son émancipation citoyenne,dans la liberté, la dignité et la démocratie », a-t-elle écrit dans un communiqué publié sur El Watan.

Le Forum civil pour le changement, a dévoilé durant la même journée la liste de treize personnalités qui mèneront son initiative de dialogue. Le président de ce forum, Arar Abderrahmane, a indiqué que le choix du forum s’est focalisé sur des critères jugés acceptables par le Hirak.

Dans la liste  figure, l’avocat Mustapha Bouchachi,  la Moudjahida Djamila Bouhired, la constitutionnaliste Fatiha Benabou, le sociologue Nacer Djabi. Il y ‘a aussi  deux anciens chefs de gouvernement Mouloud Hamrouche et Mokdad Sifi, l’ancien président de l’APN Karim Younès et  l’ancien ministre et candidat à l’élection présidentielle de 1999 Ahmed Taleb Ibrahimi.

Et parmi la société civile, le forum a choisi, Islam Benattia, Lyes Merabet, Nafissa Lahrèche, Smaaïl Lalmas et Aïcha Zenaï.

A rappeler que, Karim Younès a exprimé mardi sa disponibilité à mener une mission de médiation  lors du dialogue national. Une annonce qui était en parallèle à celle du le chef de l’Etat par intérim Abdelkader Bensalah a annoncé que les noms des personnalités nationales qui mèneront le dialogue seront incessamment dévoilés.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine