Marche du 20e vendredi à Alger : L’équipe de l’ENTV chassée

L’équipe de reporters de la chaîne publique ENTV chargée de couvrir la manifestation du 20e vendredi consécutif contre le système à Alger, a été chassée par les manifestants sous les cris de « dégagez bande de lécheurs de bottes ».

Les médias publics et privés, particulièrement, les chaînes de télévisions, ont complètement changé d’angle de traitement médiatique des marches et ce, depuis la démission de m’ex-président Abdelaziz Bouteflika début avril dernier.

Et les deux derniers vendredi de contestation contre le système les 21 et 28 juin dernier, ont été marqués par l’absence complètement de toutes les chaînes publiques et privées pour assurer la couverture des marches. Ces médias étaient plutôt occupés par ce qui se passe en Egypte où se déroule la coupe d’Afrique des Nations avec la participation de l’équipe nationale.

Alors que, les manifestants ont cru avoir libérer la presse depuis le début du mouvement populaire le 22 février, ils constatent que c’est loin d’être le cas.

En effet, depuis quelques semaines, ces chaînes de télévisions ont fait dans la désinformation sur le Hirak en déviant ses revendications et déformant les slogans scandés et brandis par les millions de manifestants qui sortent dans la rue depuis plus de 4 mois.

Les manifestants lors des précédentes marches, ont brandi des slogans à travers lesquels ils ont dénoncé la désinformation des médias, notamment, publics.

Bessa, Résidence la Pinède