Réalisation du projet d’extension du Medgaz : Une compagnie suisso-saoudienne favorite

Arkad-ABB

La compagnie suisso-saoudienne Arkad-ABB, est donnée comme favorite pour un contrat portant sur l’extension du gazoduc existant entre l’Algérie et l’Espagne, a rapporté, ce lundi le site spécialisé MEED (Middle east business intelligence).

la même source a précisé que « l’opérateur du gazoduc Medgaz, basé en Espagne, a entrepris un projet visant à augmenter la capacité de transport de gaz du pipeline existant, long de 210 km, reliant l’Algérie à l’Espagne. »

« Début avril, Medgaz a lancé un appel d’offres pour des travaux d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) portant sur la mise en service d’un train de compresseurs turbo supplémentaires à la station de compression de Beni Saf, en Algérie », a ajouté MEED, précisant que « la valeur de ce contrat est estimée à 75,5 millions de dollars. »

« Arkad-ABB a soumis l’offre la plus basse du projet », a indiqué une source au MEED. Les autres soumissionnaires étaient Petrofac, basé au Royaume-Uni, et Tecnicas Reunidas, en Espagne. « Le contrat devrait être attribué officiellement à Arkad-ABB en juin », a ajouté la même source.

MDI Alger

Selon MEED, les travaux du projet devraient également commencer en juin, pour une durée de 18 mois. Le gazoduc existant achemine 8 milliards de mètres cubes par jour de l’Algérie à partir de Beni Saf à Almeria, sur la côte sud de l’Espagne. Medgaz vise à porter la capacité à 9,8 milliards de cm / j.

Bessa, Résidence la Pinède