Ramadhan: Appel au boycott des produits qui connaissent une hausse des prix

hausse des prix

Les premiers jours du mois sacré du Ramadhan ont connu une hausse vertigineuse des prix des produits de large consommation comme les fruits et légumes. Malgré que les marchands de gros affirment que les prix ont été revus à la baisse aujourd’hui, les consommateurs se plaignent toujours de ce phénomène.

C’est ainsi que le président de l’association de protection du consommateur « Aman », Hacène Manwar, a appelé les citoyens à boycotter les produits de consommation qui connaissent une hausse des prix pendant le Ramadhan.

Ce dernier a expliqué, dans une déclaration à la radio algérienne, rapportée par Ennahar, que le boycott  est un moyen civilisé d’apporter le changement souhaité, qui doit inclure la culture de consommation dans chaque famille.

Ceci, a-t-il ajouté ne se fait qu’à travers une rationalisation de la consommation et non du gaspillage.

Hacène Manwar a déclaré que les mécanismes et procédures juridiques adoptés par le gouvernement concernant la hausse des prix n’a pas apporté les fruits escomptés par son association.

MDI Alger

Il a souligné qu’il restait beaucoup à faire pour surmonter le problème de la hausse des prix qui se répète chaque année durant le mois sacré du Ramadhan.

Bessa, Résidence la Pinède