«Un Bataclan par semaine » si la France continue de s’exprimer sur l’Algérie : suspect arrêté

Libérons l’Algérie

L’homme qui avait promis «un Bataclan par semaine» si la France s’exprimait toujours sur l’Algérie a été interpellé par la police, a annoncé Le Parisien. Il a été interpellé et placé en détention provisoire.

police a interpellé un homme qui avait envoyé des e-mails de menaces à plusieurs préfectures et qui promettait «un Bataclan par semaine» si la France continuait à donner son avis sur les élections en Algérie, selon Le Parisien.

Un e-mail anonyme à caractère terroriste a été adressé il y a quelques semaines à treize préfectures. Les policiers de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont réussi à identifier l’auteur des messages grâce à l’adresse IP utilisée pour les envoyer, précise la même source.