Louisa Hanoune accuse le FLN et le RND de lâcher Bouteflika pour se positionner dans le mouvement populaire

PT
Louiza Hanoune, présidente du PT

La secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a accusé, ce samedi 23 mars 2019, les partis FLN et RND d’avoir lâché le président Abdelaziz Bouteflika pour se mettre du côté du peuple qui demande depuis le 22 février dernier le départ du système.

« Le FLN et le RND ont lâché Abdelaziz Bouteflika pour tenter de se positionner dans ce mouvement révolutionnaire. Ils prétendent qu’ils sont avec le mouvement populaire, les revendications du peuple et le départ du système, alors que, c’est eux les représentants du système, et ce, dans le but de protéger leurs intérêts », a-t-elle accusé, lors d’une réunion de la commission des étudiants du PT.

Pour rappel, après leur soutien inconditionnel au président Bouteflika, notamment, avant et après l’annonce de sa candidature pour un cinquième mandat, le FLN et le RND ont pris tous les deux des virages à 180° en déclarant il y a quelques jours leur soutien au mouvement populaire.

Le SG du RND Ahmed Ouyahia a appelé dans une lettre adressée aux militants de son parti de répondre le plus rapidement possible aux revendications du peuple, avant que le parti apporte son soutien au mouvement populaire.

MDI Alger

Jeudi dernier, le coordinateur de l’instance dirigeante du FLN Mouad Bouchareb a, lors d’une réunion au siège du vieux parti à Alger avec les Mouhafedhs, déclaré que son parti soutenait le mouvement populaire d’une « manière absolue ».

Bessa, Résidence la Pinède