Vidéo : « L’Algérie a été gérée par des forces non-constitutionnelles », selon le porte-parole du RND

L’Algérie est gérée ces dernières années par des « forces non-constitutionnelles », a révélé, mardi soir sur la chaîne El Bilad, le porte-parole du RND Seddik Chihab.

« Il y a des forces qui sont dérangées par les partis. Ce sont des forces non structurées. Des forces non-constitutionnelles, non organisées…etc. Elles sont partout. L’Algérie a été dirigée par ces forces durant le dernier mandat, pour au moins les cinq, six ou sept dernières années», a précisé Seddik Chihab.

Selon lui ces « forces non-constitutionnelles » sont présentes mêmes au sein du mouvement populaire, et ce qui les dérangent ce sont les partis, ceux de l’opposition et pro-pouvoir y compris. « Croyez-vous qu’il est possible de réaliser la démocratie sans les partis? », s’est-il interrogé.

« Quand je vous ai dit que nous nous sommes trompés. Comment? Nous avions manqué dans l’appréciation, de perspicacité. Je voulais dire qu’il y avait un climat, une atmosphère et un environnement qui nous ont poussés dans cette direction », a-t-il expliqué sur la candidature de Bouteflika.

MDI Alger

Seddik Chihab a ajouté que « Pour moi, je sais que c’est le président qui décide, et tout ce qui émane de la présidence vient du président. Et si vous voulez savoir (qui dirige réellement), faites venir quelqu’un de la présidence qui sait. Le RND n’est pas au courant de ces détails. Nous sommes un parti discipliné et nous avons des positions et des engagements pris avec le président de la république pour le soutenir, et sa politique de réformes est en harmonie avec nos visions, et à un moment donné le train à déraillé, mais nous sommes restés fidèle, et encore une fois, nous sommes pas au courant de ces détails ».

Bessa, Résidence la Pinède