Candidature de Bouteflika pour un 5e mandat : « Nous avons commis une erreur » reconnait Seddik Chihab

C’est un revirement de 360° que vient de faire le porte-parole du RND dirigé sur la chaîne El Bilad. En effet, Seddik Chihab a affirmé que nommer le président Bouteflika, candidat à l’élection présidentielle du 28 avril avortée, était « une erreur » et « un manque de perspicacité et une aventure de notre part ».

« Nommer le président candidat (à la présidentielle) eu égard de sont état (de santé) actuel, était un manque de perspicacité de notre part, naturellement, c’était une aventure», a-t-il lâché.

« Nous avons commis une erreur, et nous n’avons pas eu le courage de dire fermement ce qui se passait, a déclaré Seddik Chihab, et d’ajouter

« Nous n’étions parmi les convaincus de la nomination du président pour un 5e mandat et lui se trouvant dans son état (de santé) actuel », a-t-il ajouté.

MDI Alger

Cependant, rien ne peut expliquer les raisons de ce retournement de situation dans le discours au sein du RND. Même le SG du parti Ahmed Ouyahia, dans une lettre adressée récemment aux militants a appelé à répondre le plus rapidement possible aux revendications du peuple.

Bessa, Résidence la Pinède