Les manifestations se poursuivent dans les wilayas du pays

De nouvelles manifestations populaires sont prévues, ce vendredi, dans la capitale et dans d’autres villes du pays pour exprimer le rejet des propositions du président Bouteflika notamment le prolongement de son mandat.

A Béjaïa, les premiers manifestants commencent à se regrouper près de la maison de la Culture Taos Amrouche au centre-ville, pour exprimer un rejet total de l’offre du pouvoir et réclamer le départ immédiat de Bouteflika et du système politique qu’il incarne.

Vers 12h20, des milliers de manifestants sont rassemblés, à Tizi Ouzou, devant l’université et s’apprêtent à marcher. les manifestations contre le prolongement du quatrième mandat se déroulent à Tizi Ouzou.

La manifestation contre le prolongement du 4e mandat se déroule dans le clame à Tizi Ouzou

Publiée par Les jeunes du iwandadjen sur Vendredi 15 mars 2019

 

A Bouira, contrairement aux trois vendredis passés, les services de sécurité ont déployé un dispositif draconien des éléments antiémeute autour du siège de la wilaya, et de la daïra.

A Alger, Karim Tabou a pris part aux manifestations contre les récentes décisions du Président Bouteflika, en scandant « Dégage!? Dégage! ».

MDI Alger

Algérie:Troisième vendredi de mobilisation contre le système

Algérie:Troisième vendredi de mobilisation contre le système Karim Tabou, porte parole de l'UDS porté par la foule à Alger.( place de la Grande Poste)

Publiée par Berbère Télévision sur Vendredi 15 mars 2019

Une foule très dense s’est aussi rassemblée dans d’autres wilayas, à l’instar de Blida, de Sétif, Annaba ou Biskra, où les manifestants ont scandé en chœur des slogans contre le prolongement du quatrième mandat du président de la République.

Bessa, Résidence la Pinède