HomeLa uneAnnonces de Bouteflika : Le peuple "non satisfait" ne décolère pas

Annonces de Bouteflika : Le peuple « non satisfait » ne décolère pas

Le peuple ne décolère pas malgré les annonces faites par le président Abdelaziz Bouteflika, consistant en le report de l’élection et l’annulation de sa candidature pour un cinquième mandat.

En effet, la réaction et la réponse des citoyens étaient immédiate. Grève générale des travailleurs dans plusieurs secteurs et manifestations des étudiants ont lieu depuis le début de la journée de mardi.

Les étudiants et les enseignants de plusieurs universités du pays sont sortis pour protester contre les annonces du président Bouteflika. Des slogans hostiles au système et à la prolongation du 4ème mandat sont scandés.

A Alger, des milliers d’étudiants se sont rassemblés aujourd’hui à Alger-Centre pour protester contre les annonces de la veille du président Bouteflika, et appeler au départ du système et non au bricolage.

Béjaïa

Bouira

Constantine

Annaba

Enseignants de l’université Saad Dahleb de Blida

Guelma

Des milliers d’étudiants manifestent à Tizi-Ouzou


Sétif


Jijel 


Les enseignants de l’université de Biskra

Grève générale dans plusieurs secteurs

Au niveau de plusieurs wilayas, l’appel à la grève générale de 5 jours entamée dimanche dernier est maintenu. En effet, plusieurs travailleurs de différents secteurs continuent le mouvement de grève.

Ainsi, les wilayas de Tizi Ouzou et Béjaïa sont complètement paralysées depuis 3 jours. Les travailleurs des secteurs du transport, administrations, commerces, entreprises publiques et privées sont tous en grève.

A Tizi-Ouzou, tout est fermé. Des centaines de citoyens ont organisé des manifestations dans plusieurs localités pour dénoncer les annonces de Bouteflika.

Imposante marche à Larbaa Nat Iratene

A Béjaïa également, tout est paralysé. Les transporteurs privés sont en grève, les travailleurs de Sonatrach, Naftal et Sonelgaz manifestent contre les annonces de Bouteflika. Les employés du secteur de la santé également.


A Alger, les travailleurs de Sonelgaz maintiennent leur mouvement de grève.

Le métro est fermé


Les travailleurs de Sonelgaz ont grève et refusent les annonces de Bouteflika


Les travailleurs de Sonelgaz à Médéa

A Boumerdes, les employés de Sonatrach (Division exploration) et de Sonelgaz en grève

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine