Présidentielle : Makri se retire

le pouvoir et l’opposition

Abderrezak Makri, président du parti Mouvement pour la société et la paix (MSP) ne déposera pas son dossier de candidature au conseil constitutionnel, donc, il ne participera pas à l’élection présidentielle du 18 avril prochain.

Selon plusieurs médias, après la réunion conseil du parti (madjlis echoura) durant la journée de samedi jusqu’aux premières heures de dimanche, a voté à la majorité contre la participation au prochain scrutin.

Pour rappel, le dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature est fixé par le Conseil Constitutionnel pour ce dimanche 3 mars à minuit.

MDI Alger

Il est à rappeler que Makri avait déclaré hier que « Le MSP réaffirme son soutien au mouvement populaire pacifique auquel il a participé depuis le début, et affirme que ce mouvement doit se poursuivre jusqu’à ce que ses objectifs soient atteints et que le processus Électoral soit rectifié pour que la prochaine élection présidentielle, qu’elle se tienne dans les délais ou à une autre date, soit transparente pour conférer des perspectives d’avenir au pays ».

Bessa, Résidence la Pinède