Sonatrach présélectionne 4 firmes pour une coentreprise commerciale

Sonatrach

La compagnie nationale d’hydrocarbures Sonatrach a présélectionné quatre firmes étrangères en vue de la création d’une joint-venture commerciale, a fait savoir, lundi 11 février, le PDG de Sonatrach, Abdelmoumene Ould Kaddour.

«Sur les 14 entreprises internationales intéressées par une coentreprise commerciale avec Sonatrach, nous en avons retenu quatre», a déclaré Ould Kaddour, lors d’un point de presse tenu en marge de la signature d’un contrat avec l’entreprise indienne Larsen & Toubro Hydrocarbon Engineering (LTHE). Ould Kaddour n’a pas donné de détails à propos de ces entreprises.

Ould Kaddour a précisé que, l’entreprise avec laquelle Sonatrach va s’associer pour la création de cette société de trading n’a pas encore été définitivement choisie.

«L’activité de Trading est très lucrative et rapporte beaucoup d’argent, et c’est pour cela qu’on veut se développer dans ce domaine», a-t-il expliqué. «On veut avoir un plus sur le gaz et le pétrole que nous avons, mais, on veut avoir aussi un plus sur le marché international, où on aura accès à des quantités importantes à vendre et à distribuer», a ajouté Ould Kaddour.

«S’il y a une opportunité qui nous permet d’avoir un plus dans notre business, on rachète. Il n’y aucun doute sur ça», a-t-il estimé.

Le PDG de Sonatrach a indiqué que «Nous sommes en train de chercher des opportunités, en dehors du fait que, l’Algérie fait de l’argent à travers l’export du gaz et du pétrole, on veut aussi, trouver un investissement à l’international qui nous permette d’être beaucoup plus souple, plus productif et plus rentable pour le pays».

Il a en outre indiqué que Sonatrach est en train d’étudier la possibilité d’une participation dans de le capital de la compagnie pétrolière grecque Hellenic Petroleum. Il s’agit du rachat d’une partie du réseau de distribution de la compagnie grecque qui détient des raffineries et des stations de distribution, a-t-il précisé.

Pour rappel, l’été dernier, Glencore Energy et Vitol Holding ont été retenus sur la liste restreinte pour soumissionner en vue d’acquérir une participation de 50,1% dans le capital du plus grand raffineur de Grèce qu’est Hellenic Petroleum.

Hyundai

Le mois de janvier dernier, l’agence de privatisation grecque a décidé que Glencore s’associe à CIEP Participations, une filiale du groupe américain Carlyle; et pour que Vitol Holding fasse équipe avec Sonatrach.

Bessa, Résidence la Pinède