La Banque d’Algérie présente les nouveaux billets et la nouvelle pièce de monnaie

nouveaux billets de banques

La Banque d’Algérie a présenté officiellement, ce dimanche 3 février 2019, les nouveaux billets de banques et de la nouvelle pièce de monnaie qui seront mis en circulation.

MDI Alger

Il s’agit de deux coupures de 500 DA et de 1000 DA pour les billets, et d’une pièce de monnaie de 100 DA.

Sur les deux billets de banques, comme on peut le constater, il y a la présence de la Grande mosquée d’Alger sur le billet de 1000 DA, et le satellite ALCOMSAT-1 sur le billet de 500 DA survolant le globe terrestre.

On remarque également la présence sur les deux nouvelles coupures, les figures du Roi Jugurtha et de l’Emir Abdelkader.

Aussi, les couleurs de ces nouvelles coupures sont différentes des billets actuellement en circulation.

Quant à la nouvelle pièce de monnaie de 100 DA, celle-ci est complètement différente de la pièce actuellement en circulation. Elle est constituée d’une couronne extérieure en acier inoxydable, de couleur gris acier et d’un cœur en cupronickel serti à l’intérieur de cette couronne, de couleur jaune rosâtre. Son diamètre extérieur est 29,50 mm alors que son épaisseur est de 2,30 mm.

Cette pièce a pour motif principal le satellite de télécommunication algérien ALCOMSAT-1 survolant le globe terrestre qui fait apparaître le continent africain, l’Algérie étant en relief, ainsi qu’une partie de l’Europe, de l’Asie et, dans une moindre mesure, de l’Amérique du sud.

Enfin, sur la nouvelle pièce de monnaie, on constate le triple millésime Amazigh, Hégirien et Grégorien de l’année de frappe et apposé à l’intérieur du cœur sur la partie droite.

Mise en circulation durant la deuxième quinzaine du mois de février en cours

Le Secrétaire général de la Banque d’Algérie, Lehbib Goubi, a indiqué que les deux nouveaux billets de 500 et 1000 DA et la nouvelle pièce de monnaie de 100 DA seront mis en circulation et disponibles au niveau des agences de la BA durant la deuxième moitié du mois de février en cours.

Ces nouvelles coupures et la nouvelle pièce de monnaie circuleront  concomitamment avec les autres billets de banque et pièces de monnaie actuellement en circulation et de même valeur faciale, a précisé M. Goubi lors d’une séance de présentation de ces nouvelles coupures de billet au siège de la Banque d’Algérie.

Il a affirmé qu’il s’agit d’une opération classique de rafraîchissement de monnaie déjà en circulation et de mise en valeur du patrimoine culturel national.

De son côté, le directeur général de l’Hôtel de la monnaie à la banque d’Algérie, Hamoud Amara a expliqué que, la procédure prend entre un et deux ans et peut aller jusqu’à dix ans, en fonction de la durée de récupération de tous les anciens billets de banque. Selon lui, l’opération touchera premièrement les billets de 500 et 1000 DA suspects et endommagés avant de procéder progressivement au retrait de tous les autres anciens billets de la circulation.

Selon les explications fournies lors de cette conférence, la Banque d’Algérie par le biais de ses agences et succursales assurera la livraison, aux citoyens, des nouveaux billets de la pièce de monnaie à travers Algérie-Poste et le Trésor Public.

Les agences de la BA prêtes à recevoir les anciens billets de 500 et 1000 DA au niveau de toutes les wilayas. Les citoyens sont invités à se rapprocher pour échanger leurs billets par les nouveaux.

En outre, les nouveaux billets et la pièce de monnaie sont dotés du système de lecture braille pour permettre aux personnes aveugles de pouvoir les identifier, a-t-on assuré.

Bessa, Résidence la Pinède