DJAZAGRO 2019 : une progression de 30% de la participation algérienne

Djazagro 2019

La 17ème édition du salon professionnel de la production agroalimentaire, DJAZAGRO 2019, se tiendra du 25 au 28 février au Palais des Expositions Safex d’Alger.

A ce propos, Mme. Olivia Milan, directrice de salon DJAZAGRO, a indiqué que  « ce salon reflète le dynamisme de l’industrie agroalimentaire algérienne qui est très développée et structurée. Depuis deux, on note avec l’évolution de la réglementation, notamment la limitation des importations, un développement de l’industrie algérienne ».

Elle a souligné que la participation des entreprises algériennes au salon DJAZAGROA se développe plus que la participation des entreprises étrangères. A ce propos, les organisateurs ont noté une progression de 30% de la participation algérienne au salon durant les cinq dernières années.

« Nous avons constaté depuis deux ans une nouvelle dynamique du marché algérien à un mois du salon, on a recensé 135 exposants algériens », a indiqué Nabil Bey Boumezrag, directeur général de Promosalons, précisant que « la spécificité du salon, c’est que la majorité des opérateurs présents au salon sont des producteurs ».

« Comment on fait pour exporter ?, telle est la question récurrente des opérateurs algériens qui prennent part à ce salon, selon M. Boumezrag qui a rappelé, à ce propos, que les ateliers vont permettre à ces opérateurs de voir s’ils sont d’abord capables d’exporter et les question relatives aux assurances, au transport et à la certification seront aussi traitées.

Évoquant l’export, Mme. Milan a indiqué que « c’est un salon qui permet de développer l’export vers les marchés traditionnels européens, mais aussi vers les marchés du Moyen-Orient et vers l’Afrique ». le salon va également aider les entreprises algériennes à travers des ateliers et des colloques dans leurs démarches d’exportation.

A ce propos, Mme Milan a indiqué : « on accompagne les plus jeunes entreprises à travailler l’export, elles ont besoin de plus d’information sur la certification, les douanes et le transport, Alors que les grandes entreprises auront plus besoin d’un horizon sur l’innovation et les tendances de la consommation alimentaires ».

Le salon accueillera 740 exposants venus de 34pays les organisateurs attendent plus de 22.000 visiteurs. Toutes les filières seront représentées au salon, notamment la boulangerie pâtisserie, ingrédients & arômes, produits alimentaires et boissons, process (conditionnement et équipement) et la restauration.

Un programme très riche en conférences

Pour faciliter les échanges et apporter un soutien aux entreprises souhaitant s’implanter en Algérie, le salon propose un programme très riche en conférences et ateliers de travail :

La Boulangerie de Demain, véritable boulangerie industrielle en fonctionnement, sera de nouveau au rendez-vous. La Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie (CACI) organisera les « invest & export business meetings », sous forme d’une table ronde sur différents thèmes dont la réglementation algérienne des investissements, la sécurisation financière et contractuelle et les taxes douanières à l’export.

La Chambre de Commerce et d’Industrie Algéro-Française (CCIAF) proposera une intervention axée sur l’investissement en Algérie du point de vue de sociétés étrangères.

Des conférences plus techniques sont aussi au programme sur le packaging et la valorisation de la production nationale.  L’ADEPTA, une association d’entreprises françaises spécialisées, organisera un colloque à destination des investisseurs algériens, sous le thème « Industrie agroalimentaire, comment optimiser vos usines ? ».

Une conférence inaugurale sera organisée, sous le thème « Innovation, Trends socio-économiques et technologiques : quelle vision d’avenir pour l’alimentation et l’industrie agroalimentaire en Algérie ?

Cette conférence apportera un éclairage global sur les tendances d’avenir de l’alimentation et de l’industrie agroalimentaire, ainsi que des analyses sectorielles sur l’avenir de l’agroalimentaire en Algérie.

MDI Alger

L’objectif à moyen et long termes de la conférence est d’intéresser les investisseurs étrangers à investir en Algérie et à soutenir la production nationale et les entreprises agroalimentaires à mieux s’intégrer dans la chaîne de valeur internationale.

Bessa, Résidence la Pinède