AADL : vente aux enchères des locaux commerciaux

OPGI

Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a instruit l’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL) de recenser les locaux commerciaux inexploités, pour qu’ils soient mis en vente aux enchères publiques,  a rapporté ce mardi le quotidien Ennahar sur son site officiel.

Le ministère a donné des instructions strictes pour revendre les locaux à usage commercial et professionnel  par le biais d’enchères publiques à ceux qui souhaitent exercer leurs activités commerciales dans ces cités, récemment livrées, pour qu’ils ne restent pas fermés, d’autant plus qu’il faut les réaménager afin de permettre aux résidents de bénéficier de tous les services, précise le même média.

En effet, le ministère de l’Habitat a appelé l’Agence « AADL », à mettre en vente tous les locaux de services et de commerce qui ont été réalisés en accompagnement du programme de logement en location-vente.

A noter que le gouvernement avait pris la décision de mettre en vente, par facilité de paiement ou par cash, tous les locaux commerciaux réalisés dans le cadre de tous les programme de logement, permettant ainsi à toutes les personnes intéressées de se rapprocher des autorités concernées pour déposer leurs dossiers, afin de bénéficier d’un local commercial, ce qui permettra aux jeunes de créer des PME et des activités commerciales.

L’objectif du gouvernement en mettant à la vente ces locaux commerciaux est de mettre à la disposition des jeunes des espaces commerciaux et d’éradiquer le commerce parallèle. Les opérations de mise en vente aux enchères publiques des locaux commerciaux, réalisés en accompagnement de plusieurs programmes d’habitation de type location-vente, remontent à plusieurs années.

MDI Alger

En 2011 déjà, l’Agence AADl avait mis en vente aux enchères publiques 126 locaux commerciaux à travers la wilaya d’Alger, notamment ceux situés dans les communes de Bab Ezouar, Bir Mourad Rais, Aïn El Malha (Gué de Constantine) et Sebbala (El Achour).

Bessa, Résidence la Pinède