Plusieurs ministères ne s’acquittent pas des cotisations sociales auprès de la Cnas

CNAS d’Alger

Le député de Biskra, M. Messaoud Amraoui, a révélé que 7 ministères ne s’acquittent pas des cotisations de leurs salariés auprès des services de la sécurité sociale, ce qui a provoqué un déséquilibre financier au sein de la Caisse Nationale des Assurances et des travailleurs Salariés (CNAS) et la Caisse Nationale des Retraites (CNR) qui est au bord de la faillite, a rapporté hier le quotidien El Bilad.

Le député a affirmé que le rapport d’évaluation de la Cour des Comptes sur l’avant-projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2016 a révélé des dépassements, soulignant que 7 ministères, en l’occurrence le ministère du Travail et de la Solidarité, le ministère de la Santé, celui de l’information, de la Culture, du Sport et de la Jeunesse ainsi que le ministère des Moudjahidines ne déclarent pas leurs salariés auprès de la Cnas, ce qui est une obligation réglementaire. Il a indiqué que même les entreprises privées ne déclarent pas le nombre réel de leurs salariés, et celles qui le font ne déclarent pas le salaire réel de leurs employés.

Selon M. Amraoui, ces dépassements sont en partie responsables de la crise financière à laquelle font face la caisse Nationale des Assurances et la Caisse Nationale des Retraites qui est au bord de la faillite, précisant que les salariés des autres ministères qui s’acquittent de leurs cotisations paient le prix de ces dépassements, et se retrouvent privés de la retraite après 32 ans de services et de la retraite anticipée.

Par ailleurs, les membres de la communauté algérienne résidant à l’étranger peuvent bénéficier des prestations de la Caisse nationale des Assurances Sociales des travailleurs salariés (CNAS), notamment les pensions de retraite. La prise en charge des prestations pourrait atteindre 100%, en fonction des cotisations.

Pour rappel, la Cnas a gelé en juillet dernier environ 90 000 cartes Chifa, en raison de la fraude, selon M. Matari, directeur du contrôle médical à la Cnas.

Bessa, Résidence la Pinède