La FAO a exhorté les pays à lutter de manière urgente contre toutes les formes de malnutritition

formes de malnutrition

Le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano da Silva, a exhorté lundi les pays à lutter de manière urgente contre toutes les formes de malnutrition lors d’un discours prononcé à l’ouverture du Conseil de la FAO, l’organe exécutif de l’organisation.

« La coexistence de la sous-alimentation, de l’obésité et de carences en micronutriments, ce que nous appelons le triple fardeau de la malnutrition, se répand et touche maintenant tous les pays du monde. La communauté internationale doit régler de manière urgente cette situation, en encourageant un changement radical de nos systèmes alimentaires », a déclaré José Graziano da Silva, cité par un communiqué.

« Notre objectif Faim Zéro ne consiste pas seulement à nourrir les populations, il s’agit également de bien les nourrir en leur apportant les nutriments essentiels afin de mener une vie saine », a-t-il ajouté.

Prenant l’exemple de l’édition 2018 du rapport sur l’Etat de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, José Graziano da Silva a indiqué que l’obésité affectait maintenant 672 millions de personnes et que le taux d’obésité avait augmenté plus rapidement en Afrique que dans toute autre région.

Il a également souligné le fait que plus de deux milliards de personnes souffraient de carences en micronutriments à travers le monde.

Le directeur général a également évoqué plusieurs événements importants qui auront lieu l’année prochaine, dont la Conférence sur la salubrité alimentaire en février à Addis-Abeba, co-organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et par l’Union africaine.

Il y a aura également la Conférence sur le commerce et la salubrité alimentaire à Genève en avril, et la Conférence sur la revitalisation des zones rurales au mois de mai à Pékin.

José Graziano da Silva a également annoncé la création d’un bureau dédié à la coopération Sud-Sud et triangulaire afin de renforcer le potentiel de la coopération Sud-Sud et de stimuler la sécurité alimentaire et le développement rural.

GMI BS

Le Conseil de la FAO gère les affaires administratives et financières entre les réunions bisannuelles de la Conférence de la FAO. Cette 160ème session est la dernière de José Graziano da Silva avant la fin de son mandat, qui doit s’achever en juillet prochain.

Bessa, Résidence la Pinède