Accueilla deuxCommerce : Djellab déclare la guerre aux spéculateurs

Commerce : Djellab déclare la guerre aux spéculateurs

- Advertisement -

« Les directeurs de wilayas et les directeurs régionaux sont obligés d’assurer une coordination avec les producteurs pour veiller à l’approvisionnement du marché en produits de consommation, conformément à la loi en vigueur, afin d’éviter une éventuelle pénurie, notamment des produits agricoles saisonniers en hiver ». Ce sont les instructions du ministre du Commerce Saïd Djellab données lors d’une réunion de coordination avec les directeurs centraux et régionaux du commerce pour débattre les activités de contrôle durant les 10 premiers mois de l’année 2018.

Le ministre a souligné, dans ce sens, la nécessité de « suivre la traçabilité des marchandises et leur origine, notamment pour les fruits et légumes, insistant en particulier sur la facturation au niveau des marchés de gros et de détails », afin de mettre fin à la spéculation, précise la même source.

The graduate Fair

Pour leur part, les responsables du secteur ont mis l’accent sur « l’obligation d’afficher les prix » et l’impératif de prendre les mesures coercitives et les sanctions prévues par la loi pour favoriser l’accès du citoyen, à son droit légitime, aux informations sur les produits qu’il consomme.

Notons que cette réunion intervient au moment où les prix des produits de large consommation connaissent une flambée inexpliquée. Les prix de tous les fruits et légumes ont augmenté de 20 à 30% depuis des semaines. Courgette, tomate, poivron, pomme de terre, aubergine, concombre, navet ou encore pomme, pastèque, pêche et poire ont tous vu leur prix flamber.

Par ailleurs, Le Secrétaire Général du Ministère du Commerce, Monsieur Chérif Omari a coprésidé aujourd’hui avec son homologue monsieur le Secrétaire General du Ministère des Travaux Publics une réunion de coordination pour la promotion des exportations. Au cours de cette réunion, et en présence des cadres des deux ministères, les deux parties ont abordé plusieurs questions, à savoir la logistique, le transport et les perspectives de partenariat entre les deux secteurs.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine