Acheminement de produits miniers : La SNTF prévoit l’acquisition de 20 locomotives électriques

acheminement des produits miniers
Abderrezak Mekrebi, directeur du matériel de la SNTF

La Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) prévoit l’acquisition de 20 locomotives et un nombre indéterminé de wagons bennes, destinés à l’acheminement des produits miniers. C’est ce qu’a annoncé, ce jeudi 8 novembre 2018, le directeur du matériel de la SNTF, Abderrezak Mekrebi.

Le même responsable a affirmé que le transport de fret est «plus rentable que celui des voyageurs», tout en faisant part d’une prévision d’enlèvement d’environ 10 millions de tonnes/an de phosphate sur la ligne minière Annaba/Souk-Ahras.

S’exprimant sur les ondes de la radio, M. Mekrebi a assuré à propos de l’état actuel du parc roulant, que celui-ci est en cours de «rajeunissement», et ce, à travers «l’acquisition de nouvelles motrices et de wagons de voyageurs et de marchandises», qui vont permettre selon ses dires, «d’offrir une meilleure qualité de service».

Il a précisé que la SNTF s’attache actuellement à «réhabiliter quelque 200 voitures de voyageurs destinées aux grandes lignes dont 47 ont déjà été mises en exploitation», et d’ajouter que «83 autres, devant faire l’objet d’une rénovation, sont destinées à renforcer les lignes de banlieues de certaines localités du pays».

Par ailleurs, concernant la sécurité ferroviaire, Abderrezak Mekrebi a souligné que la question est «d’abord prise en compte lors de la révision des voitures et des locomotives», et qu’en second lieu, «elle est suivie de la maitrise de la signalisation et de la maintenance des infrastructures».

Kia Sportage

En outre, le même responsable a fait part de l’entrée en service très prochainement de la ligne Annaba – Tébessa – Annaba, dont les dessertes, vont être assurées par des trains de type Coradia.