La Chine promet 20 milliards de dollars de prêts au Moyen-Orient

coopération sino-arabe

Le président chinois Xi Jinping s’est engagé mardi à l’octroi de 20 milliards de dollars de prêts et quelque 106 millions d’euros d’aide financière à plusieurs pays du Moyen-Orient,  a rapporté ce mardi l’agence Reuters.

Profitant de la politique protectionniste de son rival américain qui a décidé de remettre en cause toutes les règles du libre-échange, l’Empire du Milieu avance ses pions sur l’échiquier mondial.

La chine, deuxième puissance économique mondiale, mène une diplomatie économique offensive, tout en se tenant à l’écart des conflits qui minent la région, qui figure dans son nouveau projet pharaonique « Nouvelle Route de la Soie », visant à relier la Chine à l’Europe.

« Nous devons traiter les uns avec les autres avec franchise, ne pas craindre les différences, ne pas éluder les problèmes, et avoir une large discussion sur chaque aspect de politique étrangère et de stratégie de développement », a déclaré Xi Jinping devant les représentants de 21 pays arabes réunis à Pékin.

A l’occasion de la rencontre sino-arabe, le président chinois a annoncé la création d’un consortium de banques chinoises et arabes avec un fonds doté de trois milliards de dollars. Le président chinois a déclaré que les prêts financeraient un plan de « reconstruction économique » et de relance industrielle » impliquant une coopération dans les domaines du pétrole, du gaz, de l’énergie propre et du nucléaire.

GMI BS

Le dirigeant chinois a indiqué qu’une aide de 15 millions de dollars sera également allouée à l’Autorité palestinienne, ainsi qu’une enveloppe de 91 millions de dollars pour la Jordanie, le Liban, la Syrie le Yémen. Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, conduit la délégation algérienne à la 8ème réunion ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe qui se tient ce mardi à Pékin.