Une météo déroutante : canicule au Québec, 54 morts et pluies torrentielles au Japon, au moins 47 morts

Le bilan est déjà très lourd. La canicule qui sévit depuis une semaine dans l’est du Canada a fait au moins 54 morts au Québec, ont annoncé vendredi les autorités locales. Vingt-huit décès liés à «la vague de chaleur accablante» ont été décomptés dans l’agglomération de Montréal, ont précisé les autorités sanitaires de la métropole québécoise. Les autres décès ont été relevés dans le sud-ouest de la province canadienne francophone, a précisé le ministère québécois de la Santé.

En 2010, une vague de chaleur avait entraîné la mort d’une centaine de personnes dans la région de Montréal.

Au Japon, les précipitations records enregistrées sur plusieurs régions (Hiroshima, Kyoto, Okayama, etc.) ont entraîné des crues exceptionnelles, des glissements de terrain et inondations, piégeant de nombreux habitants malgré des ordres d’évacuation donnés par les autorités locales à au moins 1,9 million de personnes selon les autorités et même le double selon la chaîne publique NHK.

Cette dernière parlait de 47 morts et 47 disparus.  «Nous nous attendons à ce que le nombre de victimes augmente car nous n’avons recueilli qu’une partie des informations», a indiqué un responsable de la section de gestion des désastres de la préfecture d’Ehime, également concernée.

Le Premier ministre, Shinzo Abe, a qualifié la situation «d’extrêmement grave» et ordonné le déploiement de tous les moyens possibles pour sauver des vies.

GMI BS

Afp