Thon rouge : le quota de l’Algérie sera de 1456 tonnes en 2019

Thon rouge : L’Algérie se prépare à pêcher 1.650 tonnes à partir du 26 mai

L’Algérie a consommé sa part de thon rouge en 2018, estimée à ce jour à environ 1306 tonnes, a déclaré ce dimanche à la radio algérienne le directeur du développement de la pêche au ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche Kadour Ammar.

Le directeur du développement de la pêche a indiqué que«le quota de l’Algérie de thon rouge a connu une augmentation significative depuis la reprise de la pêche en 2012, en précisant qu’ « il est passé de 460 tonnes à 1034 tonnes en 2017, alors qu’il est actuellement à 1306 tonnes », selon la même source.

Selon M. Kadour, le quota de l’Algérie de thon rouge attendra 1456 tonnes en 2019 et 1656 tonnes en 2020. Il a souligné l’intention des autorités de recruter le personnel et de mettre en place des structures nécessaires pour obtenir le quota, soulignant que l’Organisation internationale de protection du thon rouge a précisé les conditions de pêche de ce type de poisson, y compris, dit-il, la capacité de pêche.

« Nous avons donc cherché dans le secteur de la pêche à développer des unités de pêche pour obtenir notre quota dans les meilleures conditions. Nous avons acquis en 2012 de nouveaux bateaux de pêche et nous avons exigé que les jeunes en soient embarqués pour attendre les techniques de pêche, l’encadrement est assuré actuellement par des formateurs étrangers à bord des bateaux de pêche.

M. Kadour a indiqué que « nous avons reçu de nombreuses demandes pour développer des fermes d’engraissement de thon rouge au niveau de trois fermes pour absorber le quota de notre pays ».

Par ailleurs, M. Kadoura indiqué que 14 dossiers sur 16 soumis pour participer à la campagne de pêche au thon rouge ont été acceptés, confirmant que 14 navires ont participé au processus de pêche en haute mer, dans les zones internationales entre la Tunisie, la Sicile et la Libye, où le thon rouge se trouve en grande quantité.

MDI School