Yousfi sur les prix des véhicules montés en Algérie : «le gouvernement va surveiller les coûts de façon à avoir la transparence la plus totale»

intégration nationale

Le ministre de l’Industrie et des Mines Youcef Yousfi est revenu, ce dimanche 24 juin 2018, à Constantine, sur l’industrie de montage de véhicules en Algérie, et plus précisément sur la question des prix de ces derniers.

De prime abord, le Ministre qui est en visite de travail dans la wilaya, a rappelé que «Nous souhaitons la réussite de cette industrie», et pour cela, selon lui «l’État a élaboré un régime très attractif pour atteindre cet objectif».

Yousfi a insisté sur plus de transparence de la part des assembleurs en matière des prix pratiqués en Algérie, en estimant que «le cahier des charge stipule que les prix sortie usine des véhicules ne doivent pas être plus élevés que les prix des véhicules importés».

A ce propos, le Ministre a déclaré que «nous sommes en train d’y veiller », en ajoutant que «le gouvernement va surveiller les coûts de façon à avoir la transparence la plus totale, afin de faire bénéficier le citoyen algérien d’un coût comparable au produit importé».

Yousfi a également rappelé, concernant le taux d’intégration, que celui-ci «est régi par un cahier des charges qui doit être respecté», en déclarant qu’«on le fera respecter ».

Au sujet de l’usine de Peugeot prévue à Oran, et qui est actuellement bloquée, en raison de la polémique sur le terrain déclassifié pour contenir ce projet. Le ministre de l’industrie a indiqué qu’«il est en cours de traitement».

MDI School