Homela deuxAprès les récentes pluies, des agriculteurs ont commencé à être indemnisés

Après les récentes pluies, des agriculteurs ont commencé à être indemnisés

Les dernières pluies qui se sont abattues sur le nord du pays, ont sérieusement endommagé le secteur agricole, en causant des dégâts aux cultures, notamment à Tissemssilt, Tiaret et Chlef.  Des indemnités ont commencé à être versées aux agriculteurs affectés, a indiqué ce jeudi à la radio algérienne le Directeur général de la Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA).

A ce propos, M. Nassim Benhabyles Directeur général de la CNMA a précisé dans une déclaration à la radio chaîne 3 « nous avons enregistré un certain nombre de déclarations, notamment au niveau de la région de Chlef, Tiaret et Tissemssilt. Nos équipes sont déjà sur le terrain avec nos experts pour faire déjà les premières évaluations les dossiers ont déjà été finalisés au  niveau de la région de Chlef, pour la culture de la tomate certains agriculteurs ont déjà été indemnisés le travail se poursuit.

La CNMA a recensé environ 40 déclarations dans la wilaya de Chlef et environ 10 déclarations dans la région de Tissemssilt, selon son directeur général.

De son côté, M. Brahim Mouhouche, professeur d’hydraulique agricole à l’Ecole nationale d’agronomie, explique que « le problème qui se pose pour l’agriculture, notamment quand il pleut à cette période de l’année, il y a des risques de moisissure aux cultures, causant plus de mal que de bien».

Le professeur précise que la pluie qui s’est abattue ces derniers jours a causé des dégâts pour les fruits ayant attient la maturité, « la pluie provoque la chute, voir même la pourriture des fruits mûrs », ajoutant  « les pluies de début d’été ne sont pas les bienvenues pour l’agriculture ».

L’assurance agricole représente désormais le seul moyen pour les agriculteurs de se protéger contre les aléas climatiques qui causent de plus en plus de dégâts aux récoltes.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine