HomeLa uneForum algéro-canadien: Vers le renforcement des partenariats d’investissements productifs

Forum algéro-canadien: Vers le renforcement des partenariats d’investissements productifs

Renforcer et identifier les domaines de partenariat entre le Canada et l’Algérie est l’objectif de forum organisé aujourd’hui à Alger par le conseil de développement Canada-Algerie (CDCA).

Le vice président du FCE, Brahim Benabdeslem, dans son allocution d’ouverture est revenu  sur la nécessité de « transcender l’aspect commercial et favoriser l’investissement productif, le transfert de technologie et de savoir-faire et la réalisation de pôles de compétitivité et de centre d’excellence ». Benabdeslem a indiqué aussi que l’Algérie est très intéressée de « l’expertise et le savoir-faire canadien dans des secteurs porteurs tels que, l’agriculture et l’agro-industrie, les TIC, l’énergie, et l’industrie ». Estimant que les deux partenaires « ont une marge de manœuvre pour consolider davantage » leurs relations afin de  « construire des partenariats avantageux mutuellement bénéfique pour développer les capacités de production et atteindre un niveau suffisant de diversification de notre économie».

Par ailleurs, le président de CDCA Mustapha Ouyad a indiqué à l’ouverture des travaux de cette rencontre qui a regroupé les représentants du forum des chefs d’entreprises (FCE), Algex, l’Andi et leurs homologues canadiens, a indiqué que les chances de partenariats entre les deux pays, sont assez importants vu le potentiel existant des deux côtés. « L’Algérie est le premier partenaire commercial en  Afrique et nous travaillons pour développer cette position ». Il a aussi exprimé sa satisfaction pour l’intérêt qu’accordent les autorités algériennes  pour renforcer ces liens économiques, en organisant des rencontres entre plusieurs ministres et  la délégation canadienne.

Un organisme canadien pour financer les projets de partenariat

Pour sa part, l’ambassadeur du Canada en Algérie, Patricia McCullagh a indiqué qu’il « existe des fortes opportunités d’investissement pour les entreprises canadiennes  en Algérie, et de même pour les entités algériennes ». Elle a considéré que « ce forum est une opportunité pour identifier les possibilité d’augmenter nos relations commerciales et les moyens de transferts de technologie ». Mme McCullagh a souligné que « l’Algérie est notre premier partenaire commercial en Afrique, avec les échanges de 2,4 milliards de dollars en 2016 ». Toutefois, ces échanges ont diminué suite à la baisse des prix des hydrocarbures, mais, McCullagh prévoit une nette amélioration  dans les années à venir.

De sont coté, le Président du FCE Ali Haddad a déclaré suite a sa rencontre avec l’ambassadeur du Canada, en marge de ce forum que «le Canada dispose d’un organisme de financement export développement Canada, (EDC) qui est prêt a financer les partenariats d’investissement algero-canadiennes sans aucune garantie ».  Selon lui, « notre diaspora qui est de l’ordre de 120 000 personnes constituent un potentiel qui peut participé à renforcer les liens économiques entre les eux pays.

Haddad a annoncé par ailleurs, qu’une « exposition des produits algériens sera préparé prochainement au Canada ».  

En effet, selon des données avancées par le secrétaire général du ministère du commerce présent la cette rencontre, les échanges entre le Canada et l’Algérie s’élèvent à 1,8 milliards de dollars américains en 2016, ce qui classe le Canada en tant que 13eme client de l’Algérie, et son 15eme fournisseur.

Selon, la même personne, « l’Algérie a exporté l’équivalent de 665,24 millions de dollars, en grande majorité (92%) des hydrocarbures et elle a importé pour 603,4 millions de dollars du Canada. L’Algérie importe du Canada principalement du blé, du lait en poudre, et des médicaments, alors qu’elle exporte en hors hydrocarbure des produits alimentaire tels que les dattes, couscous, jus, et de l’eau minérales.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine