Vaste opération de classification et reclassification des hôtels au niveau national

classification et la reclassification des établissements hôteliers

«Une commission au niveau du Ministère du Tourisme travaille actuellement sur le dossier de la classification et la reclassification des établissements hôteliers à partir de deux étoiles au niveau national et des commissions pour les hôtels moins de deux étoiles au niveau local», a indiqué ce samedi à Alger, Hacene Mermouri, Ministre du Tourisme en marge de l’inauguration de la 12ème édition du salon international des équipements et services pour l’hôtellerie (SIEL 2018) qui se tient du 27 au 30 janvier à la Safex.

Ajoutant qu’«actuellement nous sommes sur le point de lancer une opération nationale d’envergure pour la classification des hôtels et la reclassification de certains hôtels qui sont dégradés en matière de qualité de servies», en estimant que «c’est inacceptable que des hôtels 4 étoiles égalent des hôtels 2 étoiles dans d’autres pays».

Par ailleurs, il a relevé que beaucoup d’anciens hôtels publics nécessitent l’amélioration de leurs normes de sécurité.

S’agissant de  la facilitation de l’obtention des visas pour les touristes étrangers, Mermouri a rappelé qu’ « il existe un service au niveau du Ministère des Affaires Etrangères, avec lequel l’agence de voyages doit prendre attache pour lui transmettre la liste des touristes, après avoir saisi au préalable la Direction du Tourisme au niveau local, où se rendront les touristes ».

A la question de l’ouverture du capital des hôtels publics au privé, le Ministre n’a pas répondu à l’interrogation des journalistes.

A propos du SIEL 2018, Mermouri a indiqué «nous avons remarqué lors de cette12ème édition du Salon International des Equipements et services pour l’Hôtellerie, la diversification de l’équipement et services, et la participation pour la première fois des artisans algériens».

Selon lui «l’importance de ce salon, c’est la création d’un climat de travail et d’échange entre les acteurs dans le domaine de l’hôtellerie que ce soit les producteurs ou les clients». En précisant que «surtout qu’aujourd’hui, nous  observons une dynamique dans l’hôtellerie, avec près une centaine de nouveaux hôtels chaque année. Il y a une forte demande  pour l‘équipement hôtelier surtout durant l’opération de réalisation de ces infrastructures», a-t-il expliqué.

Mermouri a souligné que «ce qui est demandé aujourd’hui aux opérateurs, c’est qu’ils soient le moteur principal du développement touristique dans le cadre de la diversification de l’économie nationale».

En précisant qu’«il faut que la touche algérienne soit intégrée dans les hôtels, en ce qui concerne le décor, pour leur donner une spécificité algérienne  envers les clients et particulièrement les clients étrangers qu’ils soient des touristes ou des hommes d’affaires».

Il a également demandé aux acteurs du secteur du tourisme, de s’adapter aux nouvelles technologies et les techniques, au gré des changements dans le monde, et il faut un renouvellement continu des équipements et des services et le savoir-faire en général.

Concernant la problématique de la commercialisation, le Ministre a indiqué qu’«il faut que les entreprises et les producteurs établissent une feuille de route de commercialisation, il faut utiliser tous les moyens disponibles pour la commercialisation du produit, à l’échelle nationale premièrement à travers le marché national, ensuite l’exportation à l’étranger».

MDI Alger

A noter que, 90 exposants nationaux et étrangers d’équipements et services d’hôtellerie participent à cette nouvelle édition du SIEL 2018, organisé par ExpoED , qui est strictement dédié aux professionnels.

Bessa, Résidence la Pinède