Programme de développement agricole et rural de 20 millions d’euros: La date limite de soumission, le 22 juin

Programme de Développement de l’Agriculture

L’Union Européenne annonce à travers le programme d’actions pilotes pour le développement agricole et rural en Algérie (PAP – ENPARD Algérie), le lancement d’un appel a propositions pour appuyer la société civile œuvrant dans le cadre du développement économique rural.

L’UE précise que la date limite de soumission est le 22 juin 2017. « L’objectif du présent appel à propositions est d’appuyer les acteurs non-étatiques et acteurs locaux dans leurs actions de développement territorial rural génératrices de revenus et d’emplois par un renforcement des capacités de ces acteurs et la contribution au développement des activités génératrices de revenu dans les zones rurales », indique-t-on.

L’UE précise également que le programme d’actions pilotes pour le développement agricole et rural en Algérie (PAP – ENPARDAlgérie) dont la convention de financement a été signée fin décembre 2014 est un programme de 20 millions d’euros (10 millions de la partie européenne et 10 millions de la partie algérienne) sur 4 ans. Il s’inscrit dans le cadre de l’initiative européenne ENPARD (European Neighbourhood Programme for Agriculture and Rural Development) ayant vocation de soutenir les pays du voisinage dans la mise en place d’approches de développement intégré locales visant l’amélioration des conditions de vie des populations, l’augmentation et la valorisation des ressources agricoles et non agricoles, le renforcement des organisations professionnelles et institutions locales dans une démarche participative.

« Le PAP-ENPARD a comme finalité l’accompagnement du gouvernement dans sa politique de décentralisation et de redynamisation des territoires ruraux afin de les rendre plus attractifs, ceci passant par l’encouragement de l’émergence de projets innovants et générateurs d’emploi et la mutualisation des ressources et des moyens locaux de manière participative et intersectorielle », lit-on dans la note de l’UE.

Aussi, il est prévu dans le cadre de ce programme, un appui spécifique à la société civile œuvrant dans le cadre du développement économique rural par le biais de cet appel à propositions.

Quant à l’objectif général de cet appel à propositions, il consiste à appuyer les acteurs non-étatiques et acteurs locaux dans leurs actions de développement territorial rural génératrices de revenus et d’emplois. Il s’agit notamment de soutenir les acteurs non-étatiques et acteurs locaux dans deux domaines clés correspondants à plusieurs priorités comme celle de renforcer les capacités des acteurs non-étatiques et acteurs locaux et/ou leur mise en réseau.

Il s’agit d’une part, selon l’UE, de soutenir les actions des groupements professionnels visant à améliorer l’organisation, la gestion, le suivi administratif, l’accès à l’information, la communication et le plaidoyer, la recherche de financement et le montage de projets. D’autre part, il est question de favoriser la constitution de groupements d’intérêt économique de manière à ce qu’en particulier les associations puissent engager des activités dans le domaine de la production ou de la valorisation des ressources locales agricoles ou non agricoles.