HomeAfriqueLe secteur privé africain a contribué pour 45,36 milliards $ au financement...

Le secteur privé africain a contribué pour 45,36 milliards $ au financement des infrastructures en Afrique en 2016

Les entreprises privées africaines ont été les deuxième pourvoyeurs de financement pour la construction des infrastructures dans la région en 2016, apprend-un d’un récent rapport publié sur le sujet, par la firme international d’audit Deloitte. Ces privés ont apporté 14% des fonds derrière les gouvernants qui ont apporté 28,3% des ressources.

Malgré leurs bonnes intentions, les institutions internationales de financement du développement, n’ont apporté que 13% des fonds, suivi de la Chine qui est le premier pays non africain, à financer la construction des infrastructures dans la région. Le Premier contributeur européen est la Grande Bretagne (2,8%), suivi de la France (2,4%).

Deloitte n’a considéré, pour cette étude, que des projets de construction d’un montant de plus de 50 millions $, déjà lancés au 30 juin 2016. Le nombre de projets correspondant aux critères du classement de la firme d’audit a été de 286, en baisse de 5% comparé à 2015. Parallèlement, la valeur de ces dépenses de construction a été de 324 milliards $, en baisse de 14%.

Ecofin

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine