HomeActualitéNationalGoucem Faiza, organisatrice du Siel : « Les hydrocarbures doivent être le...

Goucem Faiza, organisatrice du Siel : « Les hydrocarbures doivent être le moyen de développer d’autres secteurs plus pérennes »

Un secteur touristique qui se recherche, surtout depuis qu’on lui a confié le fardeau de ressourcer le pays hors des recettes hydrocarbures. Secteur complexe aussi, car il requiert l’implication de non seulement le ministère de tutelle et ses démembrements régionaux et locaux. Les nuitées et les prestations (réception, restauration…) sont entre autre soucis communs aux intervenants dans la chaine des services touristiques.

D’où l’intérêt porté par ExpoEd, l’Agence organisatrice du Siel, aux deux citées, ou ce qu’on appelle les métiers de l’hospitalité. Mme Goucem Faiza, la Directrice, s’est livrée, dans ce contexte, à cet échange.

Algérie-Eco : Présentez-vous à nos lecteurs.

Mme Goucem Faiza : Je suis directrice d’ExpoEd, une agence spécialisée dans l’événementiel professionnel, qui a à son actif deux Salons dédiés au secteur du tourisme : le Salon international des équipements et services pour l’hôtellerie, la restauration et les collectivités (Siel) et le Salon international des équipements et services pour le nautisme, la plaisance et la pêche récréative, ou l’Algeria Boat Show. J’adore mon métier : ça bouge tout le temps, nous rencontrons des gens très différents, d’horizons très divers, nous devons nous intéresser à des problématiques qui ne font pas forcément partie de nos champs de compétences.

Bref, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer, même si l’organisation en elle-même met nos nerfs à rude épreuve tant les imprévus sont nombreux et variés !

Quelles sont les motivations qui vous ont incités à organiser le  SIEL ?

En tant qu’organisateur d’événements professionnels, notre premier objectif est de mettre notre savoir-faire au service des secteurs économiques porteurs, qu’ils soient déjà établis ou en devenir, avec du potentiel.

Et j’ai toujours pensé que les hydrocarbures doivent être le moyen de développer d’autres secteurs plus pérennes, surtout quand le potentiel est déjà là. Donc l’idée, c’était de créer un événement au service du développement du tourisme national, d’où le Siel.

Quel bilan en tirez-vous  à ce jour, particulièrement de la première et de  la dixième ?

Nous venons de loin ! En 2002, à son lancement, il y’a eu un petit effet de curiosité mais il a fallu beaucoup de travail et surtout de persévérance d’abord pour le maintenir, grâce au soutien de quelques personnes qui se reconnaitront et, ensuite, pour le développer afin d’aboutir à la réussite de l’édition 2016, qui a été comme une consécration. Maintenant c’est un événement attendu par tous les professionnels des métiers de l’hospitalité, c’est leur rendez vous annuel.

Quelle est, selon vous, l’édition la  plus marquante, notamment en  termes de  partenariats conclus, algéro-algérien et/ou algéro-étranger ?

La plus marquante est celle qui ne s’est pas encore tenue ! Il faut avancer et faire fructifier les expériences accumulées. Pour ce qui concerne les partenariats, tous les organisateurs vous le diront, nous ne sommes pas toujours conviés à la signature des partenariats et à la mise en place des accords ! Mais il ne faut pas perdre de vue que participer à un Salon c’est d’abord un investissement et si la majorité de nos partenaires reviennent, c’est qu’il y’a retour sur investissement!

Quels sont vos objectifs ?

Mon objectif principal, à quelques jours de l’inauguration de la manifestation, est de faire en sorte que tous repartent satisfaits, exposants et visiteurs!

Ensuite, je porte depuis longtemps le projet du lancement d’une revue algérienne, technique, consacrée aux métiers de l’hospitalité. Malheureusement, si nous avons les capacités pour mener à bien ce projet, il nous manque le concours de professionnels de terrain  qui auraient envie de s’y associer par leurs analyses et contributions.

Un dernier mot.

Remercier tous ceux qui nous ont fait confiance et nous ont suivi, et souhaiter à tous nos exposants la réussite.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine