HomeActualitéInternationalGestion des zones industrielles: Mise en place d’une cellule technique avec les...

Gestion des zones industrielles: Mise en place d’une cellule technique avec les Tunisiens

Le plan d’action pour l’aménagement et la réalisation des zones industrielles qui entre dans le cadre  de la mise en œuvre du mémorandum d’entente entre l’Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière (ANIREF) et l’Agence Foncière Industrielle (AFI) Tunisienne, a été finalisé. C’est ce qui ressort de la visite d’une délégation de l’AFI effectuée à Alger du 21 au 24 mars. Cette visite a permit également la mise en place d’une cellule technique de suivi, à soumettre aux instances concernées des deux pays.
Cette délégation était composée de Monsieur Lahbib Hadi, Directeur des travaux chargé de la direction centrale des affaires techniques et de Monsieur Thilijani El Kamel, Sous -Directeur à la Direction des Etudes supérieurs.
L’Agence nationale de la médiation et de la régulation foncière avait signé, en fin septembre 2015, faut-il le rappeler,  un mémorandum d’entente avec l’Agence tunisienne du foncier pour l’aménagement et la réalisation des zones industrielles.
Cette initiative vient consolider la position de l’ANIREF Pour mener pleinement sa fonction de régulation foncière. L’Agence a été chargée par les pouvoirs publics de promouvoir de nouveaux espaces destinés à accueillir des projets d’investissement, à travers l’ambitieux programme de réalisation de 42 nouvelles zones industrielles.
« Confortée par ses prérogatives, l’Agence a pris l’option stratégique de développer en son sein, le métier d’aménageur et de gestionnaire de sites industriels, à terme le développement et la promotion des nouvelles zones industrielles dites de « nouvelle génération », peut-on lire sur le site de l’ANIREF qui précise que cette démarche, s’accorde parfaitement avec les objectifs des plans de développement économique, et prend en compte les 04 lignes directrices du schéma national d’aménagement du territoire –SNAT- à l’horizon 2030, et qui sont pour rappel la durabilité des ressources, le rééquilibrage des territoires, l’attractivité et la compétitivité des territoires et l’équité sociale et territoriale.
L’offre foncière de l’ANIREF sera basée sur le développement de nouveaux espaces, attractifs par leurs localisations, entièrement aménagés et dotés de toutes les commodités pour faciliter les implantations de multiples industries. Pour l’Agence, le challenge, est de proposer un nouveau concept de zone industrielle en Algérie, basé sur les meilleures pratiques internationales.
Imène A. 
Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine