Le commerce de détail a un avenir en Algérie

répression des fraudes

Le commerce de détail en Algérie cache un « potentiel de croissance appréciable pour tous ceux qui touchent aux activités de fourniture d’accessoires et d’équipement, d’aménagement, d’agencement et de décoration », a annoncé le directeur de l’animation et du développement des entreprises à la CACI, Rachid Sai, lors d’une conférence de presse au sujet du salon « Tijara équip expo » qui aura lieue du 18 au 21 avril prochain aux Palais des expositions à Alger.

Pour cela, il s’est appuyé sur des statistiques concrets avec « un total de 2961 surfaces commerciales, 341 supermarchés et 52 hypermarchés », des chiffres dits « dérisoires » proportionnellement au nombre d’habitants.

Pour Rachid Sai, la généralisation de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC), les progrès enregistrés dans le domaine de la publicité, l’ouverture du marché algérien aux grandes marques internationales, l’investissement dans des projets de création de centres commerciaux et le programme de construction de marchés de proximité lancé par l’Etat, ce sont autant de facteurs favorables à la croissance de ce marché sur le territoire national.