Élections législatives 2017

Chute de la production Opep : 34,18 millions de barils par jour enregistrés en décembre 2016

P"trole réduction de la production

La production pétrolière de l’OPEP a chuté de 34,38 millions de barils par jour en novembre à 34,18 millions de barils en décembre 2016. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par l’agence de presse britannique Reuters. Ce recul, selon l’enquête est favorisé par l’accord de réduction de la production qui a permis d’affecter un quota de réduction à certains producteurs du cartel.

La même source indique que ce niveau de production est équivalent à celui du mois de mai 2016 et  « que cette baisse de la production est intervenue malgré l’augmentation des exportations de l’Irak, deuxième plus gros exportateur du groupe, et malgré le boom de celles en provenance de la Libye ».

Les analystes estiment qu’il faut espérer un ralentissement de la production irakienne pour que la production se stabilise comme souhaité par l’OPEP.

Il faut noter également que depuis cet accord, les prix du pétrole ont repris des couleurs et le marché se dirige vers la stabilisation et le rééquilibrage, selon les prévisions des experts. D’ailleurs, le pétrole était orienté à la hausse aujourd’hui en Asie, sans toutefois compenser les fortes pertes enregistrées la veille, sur fond d'inquiétudes quant à l'offre mondiale.

Le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en février, progressait de 14 cents à 52,10 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le prix du baril de Brent, référence européenne, pour livraison en mars, gagnait 19 cents à 55,13 dollars.

Articles sur le même sujet

Lire plus :
Fermer